Analyse du record du monde de Kelvin Kiptum

Par : Laurent MATHIEU - dimanche 8 octobre 2023 - source : allmarathon.fr Par : Laurent MATHIEU - dimanche 8 octobre 2023
source : allmarathon.fr
# chat_bubble

allmarathon news image

Analyse du record du monde de Kelvin Kiptum

Par : Laurent MATHIEU - dimanche 8 octobre 2023 - source : allmarathon.fr # chat_bubble

allmarathon news image

En améliorant le record du monde ce week-end à Chicago, en 02:00:35, Kelvin Kiptum a mis fin à la domination de Eliud Kipchoge. La barre mythique des deux heures, n'a jamais semblée aussi proche de tomber.

En trois marathons et en moins d'un an, Kelvin Kiptum est passé du statut d'athlète prometteur sur semi à celui de nouveau boss du marathon. Alors bien sûr, de nombreuses questions sont soulevées par ses performances. Le rôle des chaussures, les suspicions de dopage, son âge annoncé de 23 ans qui semble en décalage avec son physique...

Au-delà de ces considérations hasardeuses, et de cette sentance 'Kelvin Kiptum est dopé' que certains ont affirmé sans preuves et sans hésitations, on peut aussi mettre en avant l'incroyable réservoir de coureurs dont dispose le Kenya, et sa capacité à sortir des prodiges. Tant que rien ne prouve le contraire, Kiptum est bel et bien le nouveau surdoué de la discipline et on peut légitimement pensé qu'il sera de nouveau amené à battre le record du monde du marathon.

 

150 000 dollars pour Kelvin Kiptum

Le Kenyan a remporté les 100 000 dollars promis au vainqueur, ainsi qu'une prime de 50 000 dollars pour avoir établi le record du monde. On peut supposer que Nike, son équipementier, lui versera également une prime pour son exploit, d'autant que la marque US devrait profiter de ce record pour booster les ventes de la Nike Alphafly 3, une version qui sera commercialisée pour le grand public à partir de 2024.

 

Trois éléments clés de la performance de Kelvin Kiptum

Parmi les éléments objectifs que l'on peut retenir de son exploit, on peut mettre en avant trois éléments :
- Le premier concerne le parcours et les conditions de course. Le marathon de Chicago offre un parcours rapide où le record du monde a été battu à cinq reprises - deux fois chez les hommes et trois fois chez les femmes -. Ce dimanche à Chicago il faisait un temps frais (entre 7 et 10 degrés) avec un ciel couvert et un vent quasi-nul, offrant des conditions favorables à une grande performance.

- En début de course, Kiptum a bénéficié du travail de plusieurs 'pacers' officiels qui l'ont protégé, et de la présence du Kenyan Daniel Mateiko qui l'a accompagné jusqu'au 33e kilomètre avant de s'arrêter, jouant le rôle de lièvre officieux.

- Kiptum a rapidement lâché ses principaux adversaires. Après 10 km, le tenant du titre Benson Kipruto (2e en 02:04:02) et le détenteur du record d'Europe, le Belge Bashir Abdi (3e en 02:04:32) pointaient déjà à trente secondes, puis à une minute après 15 km. Il a ainsi pu gérer le rythme de sa course à sa guise, se concentrer sur son effort, sans avoir à subir les éventuels changements de rythme de ses concurrents.

Du point de vue chronométrique, il a couru en negative split avec un premier semi-marathon en 01:00:48 et le second en 59:47. il a couru son 5 km le plus rapide en 13:51 entre le 30e et le 35e, et le plus lent en 14:30 entre le 15e et le 20e :
km 1 à 5 : 14:26
km 5 à 10 : 14:16
km 10 à 15 : 14:27
km 15 à 20 : 14:30
km 20 à 25 : 14:25
km 25 à 30 : 14:27
km 30 à 35 : 13:51
km 35 à 40 : 14:01

Désormais, la question qui se pose est de savoir s'il pourra battre Eliud Kipchoge en face à face. Réponse sans doute lors du marathon des Jeux Olympiques de Paris.

 


Résultats du marathon de Chicago 2023

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez informé de ce qui se passe sur la planète marathon !