1976, le premier Marathon de Paris

Par : Laurent MATHIEU - mardi 2 avril 2024 - source : allmarathon.fr Par : Laurent MATHIEU - mardi 2 avril 2024
source : allmarathon.fr
# chat_bubble

1976, le premier Marathon de Paris

1976, le premier Marathon de Paris

Par : Laurent MATHIEU - mardi 2 avril 2024 - source : allmarathon.fr # chat_bubble

1976, le premier Marathon de Paris

Cette semaine nous vous proposons un retour dans le temps, avec chaque jour une date ou un évènement marquant du marathon de Paris.

Dire que le premier marathon de Paris a eu lieu en 1976 est partiellement faux, puisque dans la foulée des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne disputés à Athènes, un marathon avait été organisé à Paris le 19 juillet 1896 auquel 191 coureurs avaient pris part. La victoire était revenue au Britannique Len Hurst en 2:31:30. Voilà pour la précision historique !

En ce qui concerne le marathon de Paris actuel, il faut remonter au 18 septembre 1976, pour trouver date de la première édition. Ce jour-là 126 athlètes se sont élancés du stade Jean-Bouin, où se tenait le meeting international d'athlétisme. Après un tour de stade devant les spectateurs, les coureurs sont partis dans le bois de Boulogne, où ils ont effectué plusieurs boucles, toujours sur route, avant de rentrer dans le stade pour terminer sur la piste devant les spectateurs du meeting.

Un parcours difficile comme en témoigne le vainqueur Jean-Pierre Eudier : 'Le parcours était beaucoup plus dur que celui d'aujourd'hui. Le bois de Boulogne, ça monte et ça descend. Ce n'est pas le Tourmalet, mais c'est assez casse-pattes. Comme j'avais été étudiant Porte Dauphine, je faisais mes 20 kilomètres tous les matins avant d'aller en cours, et je rencontrais les dames, souvent les mêmes, aux mêmes endroits ! Le bois de Boulogne, c'était mon terrain d'entraînement.'

A cette époque les rares spectateurs, un peu surpris, sont des promeneurs du bois de Boulogne, tandis que certains proches des coureurs les suivent en vélo.

Jean-Pierre Eudier, le vainqueur, est un coureur licencié au Racing Club de France, et professeur de français la semaine, qui termine en 2:20:57. A cette époque le marathon est réservé à une certaine élite, ou tout du moins à des amateurs confirmés, puisque les 126 coureurs présents au départ ont rallié l'arrivée, et que le dernier arrivant a bouclé le parcours en 3h 20min. Tous sont amateurs, et le vainqueur qui devient par la même occasion champion de France, remporte tout simplement une médaille, sans doute devenue collector avec le temps.



Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez informé de ce qui se passe sur la planète marathon !