Tigist Assefa pulvérise le record du monde féminin et éclipse Eliud Kipchoge

Par : Laurent MATHIEU - lundi 25 septembre 2023 - source : allmarathon Par : Laurent MATHIEU - lundi 25 septembre 2023
source : allmarathon
# chat_bubble

Tigist Assefa pulvérise le record du monde féminin et éclipse Eliud Kipchoge

Tigist Assefa pulvérise le record du monde féminin et éclipse Eliud Kipchoge

Par : Laurent MATHIEU - lundi 25 septembre 2023 - source : allmarathon # chat_bubble

Tigist Assefa pulvérise le record du monde féminin et éclipse Eliud Kipchoge

Le marathon de Berlin a enregistré un nouveau record du monde après la victoire impressionnante de l'Ethiopienne Tigist Assefa en 02:11:53. Chez les hommes, Eliud Kipchoge qui ambitionnait de battre son record, s'impose en 02:02:42 (8e performance de tous les temps).

Battu au marathon de Boston cet hiver, on scrutait la réponse de Eliud Kipchoge sur ce marathon de Berlin 2023, là où il a déjà amélioré le record du monde à deux reprises (2018 et 2022). En s'imposant pour la cinquième fois à Berlin, le Kenyan s'est sans doute rassuré, même si la meilleure performance mondiale de la saison demeure la possession de Kelvin Kiptum à Londres en 02:01:25. Après 21 kms bouclés en 01:00:22, ce qui laissait espérer un nouveau record du monde, le Kenyan n'a pas réussi à maintenir le rythme. Abandonné par ses lièvres et par la concurrence, il s'impose finalement en 02:02:42, devant son compatriote Vincent Kipkemoi qui termine son premier marathon dans le temps prometteur de 02:03:13.

La sensation de cette édition 2023 du marathon de Berlin est venue de l'Ethiopienne Tigist Assefa, qui améliore le record du monde du marathon de Brigid Kosgei (02:14:04 en 2019 à Chicago) de plus de deux minutes, ainsi que son record personnel de presque quatre minutes (02:15:37 l'année dernière à Berlin), laissant la Kényane Sheila Chepkirui, deuxième de l'épreuve, à presque six minutes, malgré un chrono très honorable de 02:17:49.

Une performance majeure qui place le record du monde féminin à un niveau qu'il était encore difficile d'envisager il y a quelques années. Pour en arriver là, l'Ethiopienne à imposé dès le départ en train d'enfer avec un passage aux 10 kms en 31:45, puis 01:06:20 au semi-marathon et un deuxième semi couru en split négatif en 01:05:33 ! Elle a littéralement fini sa course en boulet de canon, s'offrant le luxe de dépasser des athlètes masculins élite dans ses derniers kilomètres (voir la vidéo : L'Éthiopienne Tigst Assefa pulvérise le record du monde du marathon à Berlin).

A 26 ans, l'Ethiopienne qui n'est jamais parvenue à briller sur la piste (éliminée en séries du 800m lors des JO de Rio), sera sans doute la grande favorite du marathon olympique de Paris.

 



Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez informé de ce qui se passe sur la planète marathon !