1983, le mystère Jacqueline Courtade

Par : Laurent MATHIEU - mercredi 3 avril 2024 - Par : Laurent MATHIEU - mercredi 3 avril 2024
# chat_bubble

1983, le mystère Jacqueline Courtade

1983, le mystère Jacqueline Courtade

Par : Laurent MATHIEU - mercredi 3 avril 2024 - # chat_bubble

1983, le mystère Jacqueline Courtade

Cette semaine on visite les archives du marathon de Paris. Aujourd'hui, retour en 1983 et sur la victoire mystérieuse de Jacqueline Courtade.

En 1983, personne ne connaît Jacqueline Courtade dans le milieu du marathon. Pourtant c'est cette parfaite inconnue qui remporte le marathon de Paris chez les femmes en 02:58:14, tandis que Jacky Boxberger s'impose chez les hommes en 02:12:38.

L'étonnement, voire la stupéfaction gagnent rapidement les rangs des coureurs, des organisateurs et des observateurs. Qui est-elle ? A-t-elle gagné à la régulière ou a-t-elle triché en prenant un raccourci ?

Jusqu'à aujourd'hui ces questions sont restées sans réponse, d'autant plus que la jeune femme n'est jamais venue chercher son prix. En l'absence de preuve d'une tricherie avérée, son nom figure toujours au palmarès de l'épreuve malgré les suspicions. Des suspicions d'autant plus fortes qu'elle n'avait pas de référence antérieure sur marathon, et qu'elle n'en a pas eu d'autres dans les années qui suivirent.

Cette étonnante affaire a été détaillée dans le journal l'équipe dans une série d'article sur les rois du bluff.

Embed from Getty Images



Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez informé de ce qui se passe sur la planète marathon !